Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Albert Camus

Publié le par Nouvelles du silence

 

La vérité n'est pas une vertu, mais une passion. De là qu'elle ne soit jamais charitable.

 

                                                             ****

Il y a des moments où se laisser aller à la sincérité équivaut à un relachement inexcusable.

                                                             ****

La mère n'est pas une source d'amour. Dès lors, ce qu'il y a de plus long au monde c'est d'apprendre à aimer.

 

                                                             ****

La race qui a des peines d'argent et des ennuis de coeur.

                                                             ****

(...) j'ai toujours pensé que l'art n'était rien si finalement il ne faisait pas de bien, s'il n'aidait pas.

 

                                                             ****

Celui qui désespère des événements est un lâche, celui qui espère en la condition humaine est un fou.

                                                             ****

 

Si j'ai toujours refusé le mensonge (inapte même lorsque je m'y efforçais), c'est que je n'ai jamais pu accepter la solitude. Mais il faut maintenant accepter aussi la solitude.

                                                             ****

Le sexe, etrange, solitaire, qui sans arrêt décide d'aller seul en avant, irresistible alors et qu'il faut suivre aveuglément, qui, tout d'un coup, après des années de fureur, avant d'autres années de folie sensuelle, refuse et se tait  - qui prospère dans l'habitude, s'impatiente de la nouveauté et ne renonce à l'indépendance qu'à l'instant où l'on consent à l'assouvir pleinement. Qui, d'un peu exigeant, pourrait jamais consentir du fond du coeur à cette tyrannie? Chasteté, ô liberté!

 

                                                             ****

Le naturel n'est pas une vertu qu'on a : elle s'acquiert.

                                                             ****

Lorsqu'un homme a appris - et non pas sur le papier - à rester seul dans l'intimité de sa souffrance, à surmonter son désir de fuir, l'illusion que d'autres peuvent "partager", il lui reste peu de choses à apprendre.


                                                             ****


Il n'y a pas d'autre objection à l'attitude totalitaire que l'objection religieuse ou morale.Si ce monde n'a pas de sens, ils ont raison. Je n'accepte pas qu'ils aient raison. Donc...

                                                             ****

Le problème le plus sérieux qui se pose aux esprits contemporains : le conformisme.

                                                             ****

Un lieutenant, pianiste qui vit pour son art. Il fabrique un piano muet avec des planches prises à des caisses. Il joue six à huit heures par jour. Il entend chaque note. A certains passages, son visage s'embellit.
C'est ce que nous ferons, tous, à la limite.
[Commentaire sur le livre d'E.E.Dwinger, Mon journal de Sibérie, 1931]

                                                             ****

(...) Il faut un peu d'artifice mais l'artifice finit par tout manger. Se morfondre (aussi longtemps qu'il le faut) est plus fécond, finalement; que bavarder et sortir pour rien.

                                                             ****


Si on est bien persuadé de son désespoir, il faut agir comme si on espérait - ou se tuer. La souffrance ne donne pas de droits.

                                                              ****

Le besoin d'avoir raison, marque d'esprit vulgaire.

                                                               ****

Quand l'ascèse est volontaire, on peut jeûner 6 semaines (eau suffit). Quand elle est contrainte (famine) pas plus de 10 jours.
Réservoir d'énergie réelle.

                                                               ****


Le paganisme pour soi, le christianisme pour les autres, c'est le désir instinctif de chaque être.

 


(Extraits des 3 tomes de Carnets 1935-1959)

 

Commenter cet article