Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lec le fou

Publié le par Nouvelles du silence

 

L’homme triomphera. De l’homme.



Les pauvres d’esprit ne peuvent s’offrir qu’un optimisme bon marché ; en fait, il coûte cher, mais aux autres.



Les poteaux indicateurs de direction ne rendent pas le chemin de croix plus aisé.

 


Tu es assoiffé de sang ? Sois donc une puce.



Difficile de fermer les yeux sur ceux qui nous bouchent la vue.



Il avait retourné sa veste et il criait comme si on lui avait fait les poches.



Il est inconvenant de dire à des jongleurs professionnels : « Ne jouez pas avec le feu ! »



Faites attention, il n’y a pas que les coquilles qui peuvent changer « rationalisme » en « nationalisme ».



Les taches blanches ont disparu des cartes, des taches de sang ont fait leur apparition.



Parfois le fauteuil du pouvoir se glisse de force sous le postérieur de quelqu’un.
 


Il se trouvera toujours des Esquimaux pour donner aux habitants du Congo des instructions sur la façon de lutter contre les grandes chaleurs.



Je sais pourquoi on dit que les juifs sont riches. Ils paient pour tout.



« Comment réagir », me demanda un ami, « quand on découvre chez soi, dans son lit, l’amant de sa femme avec une autre femme ? »



« Pourquoi », demandai-je à un critique, « avez-vous écrit que c’était un événement qui faisait date et qu’il serait d’une importance capitale ? » « C’était quoi, déjà, comme événement ? », demanda-t-il.



Même dans son silence il y avait des fautes d’orthographe.



Ne racontez pas vos rêves. Car si les freudiens arrivaient un jour au pouvoir ?



Vous trouvez que cet auteur a fait peu de choses ? Alors qu’il a abaissé le niveau général !



Ne scie pas la branche sur laquelle tu es assis, à moins qu’on ne veuille t’y pendre.



Le fait qu’il soit mort ne prouve absolument pas qu’il ait vécu.



Un point d’exclamation qui s’est avachi donne un point d’interrogation.



Il vivait séparé de son corps mais il veillait, en toute loyauté, à lui assurer une pension alimentaire.



Ne mets pas tout dans le même sac, tu n’arriveras jamais à le soulever !



Ne succombez jamais au désespoir : il ne tient pas ses promesses.



Est-ce qu’au moins ceux qui ont enlevé aux autres leurs idéaux en ont eux-mêmes ?
 


C’est alors que cet écrivain déclara d’une manière tout à fait nouvelle et originale : « Je veux faire pipi. »

 


Si vous détruisez les statues, préservez les socles. Ils peuvent toujours servir.

 


Peut-être que Dieu a choisi de faire de moi un athée ?

 


Vous auriez beau donner du cacao à une vache, vous ne pourriez en traire du chocolat.

 


Une fenêtre qui donne sur le monde peut se couvrir avec un journal.

 


La boue crée parfois les apparences de la profondeur.

 

 

Le foin n’a pas la même odeur pour les chevaux et pour les amoureux.

 


Ah, si on pouvait en plus tirer du lait des boucs émissaires !

 

 

Chaque siècle a son Moyen Âge.

 


Comment exercer sa mémoire pour savoir oublier ?

 


N’appelle pas au secours pendant la nuit. Tu risques de réveiller tes voisins.

 

 

                                                                       (Nouvelles pensées échevelées)

 

 

Commenter cet article