Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour mémoire (4)

Publié le


Le 5 juillet 1962 à Oran, peu de jours après l'indépendance de l'Algérie, vers 11 heures du matin, une chasse aux Européens encore restés commence dans toute la ville : on pend, on égorge, on mutile, on torture avec l'aide des auxiliaires de l'armée algérienne (ATO).
Le général Katz qui a sous ses ordres 18.000 hommes téléphone à De Gaulle. Réponse : " Ne bougez pas".  
Les gendarmes français ne sortiront qu'à 17 heures. Malgré quelques sauvetages et interventions de la part  d'algériens, on évoque un chiffre entre 2000 et 5000 morts,  non compris quelques centaines de disparus... disparus signalés plus tard dans des mines, des prisons ou des bordels.
 

Commenter cet article