Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Siloé, de Paul Gadenne

Publié le par Nouvelles du silence


Ceux qui ne croient pas à la résurrection dans cette vie, il faut qu'ils lisent Siloé de Paul Gadenne ( Siloé, le nom de la piscine où le Christ rend la vue aux aveugles), qui est  l'histoire d'un homme qui découvre progressivement, avec une surprise et un émerveillement  grandissants, qu'on peut sortir de la gangue d'orgueil, de médiocrité, de faux désirs - d'anxiété aussi, voire de désespoir - dans laquelle on est enfoui apparemment définitivement, pour atteindre les plus hautes et les plus pures essences, celles que nous communiquent, si l'on sait attendre longuement solitaire et apprendre à voir en soi et autour de soi, la beauté et la puissance de la Nature - torrent, montagne, vent,  neige - et l'amour partagé avec un autre être, dont la rectitude et  l'intransigeance réconcilient et apaisent.
En ce sens, ce roman unique, initiatique, sans rien de" religieux", a ceci de magique qu'il va à l'encontre de la plupart des romans modernes qui, eux, ne s'attachent qu'à ressasser le côté noir du monde, et l'impossibilité de toute rédemption.

 "(...) Il était enfin entré dans cette vie qu'il avait tant cherchée et pour laquelle il fallait apprendre une autre langue. C'était cela, la vie : c'était ce qui commençait là où les mots finissent."
               Je vais ranger ce livre non loin de Sparkenbroke, de Charles Morgan.

Commenter cet article