Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Robert Marteau

Publié le par Nouvelles du silence


Mai peut commencer en avril, mais il arrive
Qu'avril revienne en mai. Dans l'un et l'autre cas
La branche feuille et fleurit, l'oiseau nidifie
En composant des chants qui sont autant d'énigmes
Toutes offertes à l'entendement humain
Aux fins de lecture et d'interprétation
Pour que l'homme ait accès par la partition
Jusqu'à la clé dont il désire s'expliquer
La perte, certain, s'il y parvenait jamais,
Que s'entrouvriraient les portes qui se sont closes
Sur ses pas de fugitif. Aussi la musique,
Comme les muses, n'a-t-elle que le pouvoir
De lui remettre en mémoire et de lui faire voir
En son avenir la route qu'il a perdu.

                                      (Vendredi 29, samedi 30 avril 1994)


(1925-2011)
Extrait de Registre (Ed. Champ Vallon), suite de sonnets accordés pour la plupart aux saisons comme un journal.

Commenter cet article