Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Mille et une nuits revues par George Orwell

Publié le par Nouvelles du silence


La police de Téhéran a désormais trois types différents de patrouille pour sévir contre les citoyens, une pour contrôler la couleur et le style des vêtements, une autre pour vérifier si les hommes et les femmes qui sont ensemble ont des "relations convenables", et une pour se saisir des "délinquants d'honneur" (cette dernière catégorie est censée s'appliquer à des hommes qui harcèlent les femmes, mais la police peut maintenant l'appliquer aux femmes qui portent mal le hidjeb, ou voile islamique).

En attendant la mise en place d'une nouvelle organisation - le "Conseil pour une stratégie sur la préservation de la vertu et la lutte contre le vice" - , l'amende pour voile islamique mal mis est passée de 50 à 1300 $ (de 40 à 1050 €) : d'ailleurs l'ayatollah Sedighi a déclaré le 16 avril que les tremblements de terre étaient provoqués par les femmes ne portant pas correctement le hidjeb.

L'amende est de 350.000 rials (28 € ) pour port d'un manteau de couleur,
50.000 rials ( 4€) par ongle verni,
et la même somme pour eyeliner ou rouge à lèvres.
Les garçons portant des chemises à manches courtes ou trop serrés sont verbalisés de 50 à 200 dollars(40 à 150€) , et il existe des tarifs spéciaux pour les cheveux teints mis en évidence.
Pour les lunettes de soleil mises sur la tête: 180.000 rials(14 €).
Le bronzage pour les filles vaut une amende de 300 à 400 dollars (230 à 300 €).
Dans les écoles, l'enseignement de la danse est devenu prohibé, et la mixité limitée.
 
Par ailleurs, l'Université de Shiraz a diffusé une directive en 23 points détaillant le code vestimentaire correct pour ses étudiants. Selon ces règles, les hommes doivent porter des chemises à manches longues et les femmes doivent avoir leur manteau complètement boutonné en tout temps. À l'exception des alliances, bagues et bracelets sont interdits pour les deux sexes. Les ongles doivent être courts, propres et exempts de vernis à ongles. Les chaussures ne doivent pas avoir de hauts talons. Chewing-gum en classe et rire aux éclats dans les lieux publics sont également interdits.

(D'après un article paru dans Courrier International n° 1026)

Commenter cet article