Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marc-Edouard Nabe

Publié le par Nouvelles du silence


Le baptême, c'est la goutte d'eau qui fait déborder la vie.

                                                         ***

Après le déluge, moi.
 
                                                         ***

Toutes les belles femmes sont de droite.
Même celles qui se prétendent de gauche.

                                                          ***

Libéralité-Légalité-Fratricidité.

                                                          ***

La psychanalyse, c'est la solution finale de l'art.

                                                          ***

Depuis Céline, la poésie n’a pas progressé d’un millimètre. Elle a reculé. Grâce à qui ? aux Grandes-Couilles-Molles de notre époque. Grâce aux femmelettes Modiano, le Bègue-aux-Topinambours ; Claude Mauriac, le Fils-Incrucifiable ; François Sagan, l’Oisillon-des-Sixties ; Marguerite Duras Il-faut-la-noyer-dans-son-pull-over ; Le Clézio, le Play-boy-à-ses-Mémères ; Djian, le Loser-à-Succès ; Bernard Frank, le Crocodile-Gâteux ; Yves Simon, l’Imbécile-Filandreux ; Jean d’Ormesson, la Vaniteuse-Vipère-Ridée ; Paul Guth, Attention-Naïf-Méchant ; Alexandre Jardin, l’Endive-Aigrelette ; San-Antonio, le Frédéric-Dard-du-Pauvre ; Philippe Labro, le Yankee-Imaginaire ; Jacques Attali, le Hibou-Sans-Talent ; Jean Dutourd, la Grosse-Tête-sur-la-Commode ; Jacques Lanzmann, Popeck-dans-le-désert ; Lucien Bodard, le Saint-Bernard-qui-a-bu-son-propre-baril…

                                                            ***

Mon ange gardien, je me bats souvent avec lui… J'ai quelques prises de bec avec cet ange-là. Oui, bien sûr, certainement, à mon avis, chaque artiste est un ange et je suis persuadé que je ne suis pas le seul artiste parmi mes contemporains. Ce qu'il y a, c'est qu'à l'époque, les anges allaient par groupes, par troupeaux, par triangles dans le ciel, et aujourd'hui nous sommes tous isolés par cette situation post-apocalyptique, et ce grand vide n'a permis que de nous séparer tous et cette dissémination immaculée que l'on voit dans le ciel de notre époque est tragique. Enfin peut-être que ce serait bien que ces artistes entrent chacun en contact les uns avec les autres car c'est grâce à ce contact qu'on pourra établir une électricité fatale à ce désarroi que nous vivons, qui est terrible. Il faut électrocuter la médiocrité, voilà.

                                                            ***

Le problème, c'est qu'à force de parler pour ne rien dire exprès, on ne fait plus exprès de ne plus rien avoir à dire en vrai.

                                                           ***

Et si la paix du Christ, c'était mieux que Myspace pour échanger avec l'autre? Sainte Face contre Facebook. Vie éternelle contre Second Life.

                                                           ***

Un anarchiste est celui qui a un tel besoin d'ordre qu'il n'en admet aucune parodie.

                                                           ***

Je ne peux plus me passer de ce catch à quatre : Battling Claudel/Kid Péguy contre Big Bernanos/Bloy the Bull (avec Miss Simone (1) aux soins).
(1) Weil, bien sûr! (Note du blogueur)

                                                          ***

Dans le fond, les vrais révoltés ne veulent pas changer le monde. Je suis pour toutes les révolutions et contre leur résultat. Je rêve de révolutions suspendues.

                                                         ***
[sur Billie Holyday]
On est tous comme des petits loups qui entendent leur mère les appeler la nuit dans la neige.

                                                         ***

Bernanos et Claudel? Sous le soulier de Satan.

                                                          ***


A 99 ans il a bien fallu la peste pour venir à bout du Titien...Encore un peu il inventait l'impressionisme!

                                                          ***

Commenter cet article