Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du péremptoire en philosophie

Publié le par Nouvelles du silence

"Bien que Chesterton  et Péguy aient écrit de la bonne poésie, aucun ne restera dans les mémoires pour ses poèmes. A l'exception du Nommé Jeudi, les romans de Chesterton ne sont qu'une forme d'essai, et ceux de Bernanos ont assez peu d'intérêt. On ne trouve pas non plus parmi eux de grands théologiens. Le seul néo-catholique d'importance qui s'aventura sur ce terrain fut Léon Bloy - avec des résultats plutôt grossiers et absurdes qui, d'un point de vue théologique, frisèrent toujours l'hérésie et parfois approchèrent le kitsh bohème(...)"

Hannah Arendt,
La philosophie de l'existence,
Chrétienté et révolution, 1945

Commenter cet article