Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contraception : 15 à 4

Publié le par Nouvelles du silence


Père Michel Niaussat : Paul VI, un grand intellectuel que j'admirais beaucoup et que j'ai rencontré plusieurs fois, était aussi un homme timide qui avait peur de blesser. Pour la contraception il s’est fait complètement chapeauter par un groupe de cardinaux qui lui ont imposé de la rejeter alors que d’autres prélats pensaient que l’Eglise devait l’accepter. Ce qui aurait évité beaucoup de souffrances. Oui la contraception a bien failli être tolérée par l’Eglise catholique! L’encyclique Humanae vitae se trouve donc être un retournement complet et inattendu par rapport aux avis majoritaires de la commission pontificale (1).
Et la crise soulevée par cette encyclique a posé et pose toujours une question importante sur le rapport entre l’autorité du magistère de l’Église de Rome et « le sens chrétien » des fidèles qui s’est soldé par un discrédit grave et durable de l’image de l’Eglise.

(1) Celle-ci, composée de cardinaux et évêques, avait dû répondre à la question : " La contraception artificielle est-elle une violation intrinsèquement mauvaise de la loi naturelle ? " Réponses : 15 non contre 4 oui.

(Extrait de Le Nobel et le Moine, entretiens entre le Père Michel Niaussat, moine cistercien, et Luc Montagnier, Ed. Libra Diffusio, 2009)

Commenter cet article