Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bukowsky

Publié le par Nouvelles du silence

 

LES PLUS FORTS DES ETRANGES



vous ne les verrez pas souvent

car où est la foule

ils

ne sont pas.

 

ces gens bizarres, pas

nombreux

mais d’eux

proviennent

les rares

bons tableaux

les rares bonnes symphonies

les rares

bons livres

et autres

oeuvres.

 

et des

meilleurs des

étranges

peut-être

rien.

ils sont

leurs propres

tableaux

leurs propres

livres

leur propre

musique

leur propre oeuvre.

 

parfois je crois

les voir – disons

un certain vieil

homme

assis sur un

certain banc

d’une certaine

façon

 

ou un visage entrevu

croisé

dans une

automobile

qui passe

 

ou

un certain geste

des mains

d’un garçon ou d’une

fille

qui emballe les provisions

à la caisse d’un

supermarché.

 

parfois

c’est même quelqu’un

avec qui

on vit

depuis un certain

temps -

on remarque

un

regard

vif comme l’éclair

qu’on ne leur a

jamais vu

avant.

 

parfois

on ne remarque

leur

existence

que soudain

en un souvenir vif

quelques mois

quelques années

après leur

départ.

 

je me rappelle

un cas

semblable

il avait dans les

20 ans

soûl à

10 heures du matin

se regardait dans

une glace

fêlée

de La Nouvelle-Orléans

 

visage rêveur

contre les

murs du

monde

 

suis-je

allé?

 

Le Ragoût du septuagénaire ( 1990)

 

Commenter cet article