Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Barbara Kingsolver

Publié le par Nouvelles du silence


Je reviens deux minutes sur Barbara Kingsolver, suite à mon post précédent...
On ne parle pas d'elle à la Grande Librairie, ni dans les blogs officiels de littérature. Pourtant, je la préfère largement à John-obsédé-Irving et autres Philip-obsessionnel-Roth. Plus vivante, plus drôle, plus tendre - avec des personnages comme je ne pensais plus qu'il en existait dans la littérature américaine depuis la Frankie Adams de Carson Mac Cullers... D'ailleurs, il n'y a quasiment que des femmes dans les deux romans que j'ai lus et qui se font suite, l'Arbre aux haricots et les Cochons au paradis...Des femmes, des indiens, des enfants, des animaux, le tout vivant pauvrement mais joyeusement - ici ça a l'air d'être possible - dans de petites villes américaines poussiéreuses où rien n'arrive, et difficiles à dénicher sur une carte.
A mon grand soulagement, je n'ai pas vu trace dans ces livres de son engagement écologique, il y a même à un moment dans l'Arbre aux haricots trois personnages"écolo-engagés"qu'elle ridiculise à plaisir...Sans compter qu'elle est capable de n'être pas trop tendre pour un certain militantisme indien intransigeant, malgré les circonstances atténuantes dont il peut bénéficier...
A lire, pour se faire du bien.

barbara-kingsolver 2
Note biographique

Commenter cet article