Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

American dream 2

Publié le par Nouvelles du silence


"En août 1973, les B 52 rasèrent la ville de Nuak Luong au Cambodge par erreur. Le bombardement intensif tua 137 civils et fit 268 blessés. Le gouvernement américain essaya d'étouffer l'affaire en tenant les médias à l'écart, mais Sydney Schanberg* parvint jusqu'à la ville par la rivière et rendit public l'ampleur de la tragédie. L'ambassadeur américain proposa une compensation de 100$ (75 € actuels) par famille et le navigateur du B 52 reçut une amende de 700$ (525 € actuels) , ce qui reflète crûment la valeur des vies cambodgienne aux yeux des américains."

*Journaliste américain qui a écrit The death and life of Dith Pran, livre qui a inspiré le film La Déchirure dans lequel il est incarné par l'acteur Sam Waterstone.

Nick Ray,
Lonely Planet Cambodge, ed. Nov. 2010, Page 290 

Dès 1969, sous les ordres de Nixon et du futur prix Nobel de la paix Kissinger, les américains avaient commencé à bombarder secrètement le Cambodge (Operation Menu).
"Plus de bombes furent larguées sur le Cambodge que durant la seconde guerre mondiale, tous pays confondus".(Lonely Planet, même Ed., Page 33)

Commenter cet article

michel chomienne 17/04/2013 20:17


sans oublier le massacre de My Maï, le 16 mars 1968, où les GI ont massacré 567 villageois