Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arrachait de l'herbe

Publié le


                                              
                                                         COMME HOLDERLIN


se levait matin
quittait la maison sur l'heure
arrachait de l'herbe
des petits bouts de cuir dans les poches
frappait de son mouchoir les clôtures
répondait oui et non
à ses propres questions

gisait sur l'herbe
laissait dans ses poches les fleurs flétrir
à la clôture je tire mon mouchoir
il aimait dire non
"je ne suis plus le même homme"
et

"rien ne m'arrive"

                                                         ******

Comme si rien n'avait
encore débuté
l'énergie du commencement pousse en avant
ma vie plus loin quelque part
difficile intervalle
à combler qu'importe
comment je courbe
les questions dans
lesquelles je vis elles
sont toujours trop grandes
je ne parle pas du
vent violent qui vide la tête
de nouveaux commencements ou de notre
marche vers où
pour un instant
nos horizons
se chevauchent mais où
je pourrais rehabiter mon histoire
la route revient
sur elle-même et je
demeurerai là où je ne suis pas partie


Rosemarie Waldrop   
                                       
( Extrait de The agressive ways of the casual stranger, Les façons (ou : les voies) aggressives de l'étrangère occasionnelle, traduction personnelle)
                                                 


Commenter cet article