Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lanza del Vasto

Publié le par Nouvelles du silence



Un  urgent mystique pour notre temps : Lanza del vasto.
Il a écrit (au moins) un chef d'oeuvre : Le Pèlerinage aux sources, où il raconte dans un style remarquable ses pérégrinations en Inde de 1936 à 1938, seul et avec peu d'argent, et sa rencontre avec Gandhi, qu'il admirait tant que c'est pour le rencontrer qu'il partît. Le Pèlerinage est à ma connaissance le premier récit de voyage en Inde écrit en français, -  et le seul qui puisse apporter quelque chose.
Il reviendra de ce voyage avec un nouveau nom donné par Gandhi : Shantidas (Serviteur de paix), et le désir de fonder une communauté chrétienne : l'Arche, qui existe encore aujourd'hui, car, contrairement à ce que beaucoup de gens imaginent, Lanza n'a jamais cessé d'être chrétien... Lire par exemple, ses excellents Commentaires sur l'Evangile suffit pour s'en rendre compte.
Utile de préciser qu'avec lui, nous sommes loin du christianisme doloriste, négatif,  dont on voudrait nous persuader : rien de plus viril, engagé dans le monde (rappelons sa participation à la lutte anti-nucléaire, contre la torture en Algérie des deux côtés ou encore contre l'occupation du Larzac) dynamisant  et joyeux que son oeuvre : ce pour quoi nul n'en parle aujourd'hui (même les "chrétiens").
On pourrait le considérer comme le dernier homme complet de ce temps.


"Ne pense jamais : A quoi bon? ce n'est qu'une bête.
Ne pense jamais : C'est bien fait! Il l'avait mérité.
Ne pense jamais : ils sont trop, peut-on les secourir tous?
Ne pense jamais : cela ne me regarde pas.
Mais plains deux fois celui qui est tout chair et souffre tout entier.
Celui qui est coupable et deux fois malheureux."

                                                 ******
"Tu crois pouvoir écraser cette chenille?
Bien, c''est fait : ce n'était pas difficile.
Bien. Maintenant, refais la chenille."

                                                 ******
"Il y a des hommes qui regardent les fleurs d'un air de compétence".

                                                  ******
"L'esprit n'est pas contenu dans le corps.
Comment serait-il contenu dans le corps celui qui s'étend par delà les étoiles?
Celui dont le ciel est le globe de l'oeil n'est pas contenu dans le corps.
Mais le corps, au contraire, est en lui contenu comme l'image, petite, dans la pupille.
Le corps de l'homme est l'image du monde dans l'oeil de l'esprit."

(Principes et préceptes du retour à l'évidence, 1945)




Il est né le 29 Septembre 1901 en Italie, et  est mort en 1981.
 

Commenter cet article

un clochard céleste 24/10/2009 02:39


Oui, et "Les Prinicpes et préceptes..." sont aussi un chef-d'œuvre.

La vie d'un doux bandit est dure à bien mener, mais la joie des fontaines l'éclaire, et toujours, la grandeur du ciel.