Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les opinions de Michel Tournier

Publié le



" Pour aimer Paris (...), il faut être américaine comme Joséphine Baker, italien comme Yves Montand, ou danois comme Georges Ulmer.(...) Certes, la millième partie de cette ville est couvertes de monuments superbes et ouvre à l'oeil de nobles perspectives, mais on ne vit pas dans les monuments, ni en perspective, et je ne sache pas de ville plus étrangère à l'art du bien être, plus radicalement inhospitalière, ni où l'arbre ait été plus stupidement sacrifié à l'automobile.(...) On prétend qu'Hitler avait en 1944 donné l'ordre à ses troupes d'incendier Paris avant de l'évacuer.(...) Comment une idée aussi sage aurait-elle pu naître dans une tête aussi mauvaise? Je doute, mais s'il en était tout de même ainsi, je regretterais pour une fois qu'il n'eût pas été obéi, alors que pour une fois il avait si sagement décidé."

"Moi, écrivain français, j'ai le privilège de par ma francité supérieure de pouvoir si bon me semble accabler la France des pires critiques, des injures les plus sales, vous qui me lisez, si vous n'êtes pas vous-mêmes écrivain français, je vous accorde tout juste le droit de m'écouter debout et découvert, comme si vous entendiez  La Marseillaise."

(Le vent Paraclet)

Heureusement, il n'y a pas que ce genre de déclarations dans ce livre, qui reste un de ses meilleurs...

 

Commenter cet article