Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'avis d'un spécialiste

Publié le par Nouvelles du silence


« Je trouve qu’il y a chez Mylène Farmer une voix extraordinaire, une sensualité, une volupté. Cette voix est au service de textes qu’on ne lit pas, qu’on n’écoute pas. Et quand on prend le texte, on s’aperçoit qu’il y a des poésies, qui ne sont évidemment pas mallarméennes – mais c’est pas mon truc, la poésie mallarméenne, la poésie incompréhensible, tordue, que personne ne comprend, même pas ceux qui les écrivent.
Il y a […] chez Mylène Farmer une poésie contemporaine qui est extrêmement intéressante et qu’on laisse de côté parce que c’est un genre populaire. »

Michel Onfray

Source :
http://www.francedimanche.fr/infos-people/musique/mylene-farmer-un-nouvel-homme-dans-sa-vie/

D'ailleurs, on s'en rend tout de suite compte en lisant un de ses textes:

"Libertine"

Cendre de lune, petite bulle d'écume
Poussée par le vent, je brûle et je m'enrhume
Entre mes dunes reposent mes infortunes
C'est nue, que j'apprends la vertu

Je, je suis libertine
Je suis une catin
Je, je suis si fragile
Qu'on me tienne la main

Fendre la lune, baisers d'épine et de plume
Bercée par un petit vent, je déambule
La vie est triste comme un verre de grenadine
Aimer c'est pleurer quand on s'incline

Je, je suis libertine
Je suis une catin
Je, je suis si fragile
Qu'on me tienne la main

Quand sur mon corps tu t'endors,
Je m'évapore, bébé tu dors et moi j'attends l'aurore
Quand de mes lèvres tu t'enlèves, un goût amer
Me rappelle que je suis au ciel

Cendre de lune, petite bulle d'écume
Perdue dans le vent, je brûle et je m'enrhume
Mon corps a peur, la peau mouillée, j'ai plus d'âme
Papa, ils ont violé mon coeur

Je, je suis libertine
Je suis une catin
Je, je suis si fragile
Qu'on me tienne la main


Mallarmé à Mery Laurent le 14 mai 1898 :
"Ah! les seigneurs à tant la ligne devant l'évidence du génie qui ne leur doit jamais être qu'une mystification."

Commenter cet article

Breuning Liliane 10/11/2015 15:57

BRAVO!!! PERSONNE ne s'en prend jamais à Michel Onfray! (j'ai bien cherché, il n'y a que Roland Gori qui ait osé s'attaquer à ce monument national de vanité et de philistinnerie). Alors encore bravo et MERCI! Breuning Liliane

nouvelles du silence 12/11/2015 16:22

Je l'avais déjà critiqué le 5 octobre...On ne s'en lasse pas! A suivre...